Auriculothérapie sur Valence (Drôme), et La Voulte (Ardèche)

L’ Acupuncture dans l’Oreille en Drôme – Ardèche

Des séances d’ Auriculothérapie, ou acupuncture de l’oreille sont aussi proposées par votre Praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise.

La séance d’acupuncture auriculaire (dans le pavillon de l’oreille), peut s’effectuer seule ou en complément d’une séance d’acupuncture classique.

auriculothérapie valence drome et la voulte ardèche

Votre oreille a des choses à dire : en effet, tout le corps humain est représenté dans le pavillon de l’oreille !

Par exemple, quand une zone du corps est douloureuse, un point d’oreille correspondant peut être aussi sensible ou douloureux. Le Praticien peut alors agir sur ce point d’oreille pour soulager la zone correspondante.

Différentes méthodes sont proposées pour stimuler les points dans l’oreille, selon la sensibilité de chacun:

-différents types d’aiguille

-des petits aimants

-des massages (et ou des automassages)

-des fréquences électriques

-des fréquences lumineuses, des couleurs

Ces techniques peuvent parfois être très intéressantes pour la gestion de la douleur, la gestion du stress, rééquilibrer le corps.

Votre Praticien a été formé en auriculothérapie par le Docteur Raphaël Nogier, fils du Dr Paul Nogier, inventeur de cette méthode.

Quelques brefs rappels sur l’auriculothérapie

L’Auriculothérapie, appelée Acupuncture d’Oreille, est une méthode de bien-être mise au point par le célèbre Docteur Paul NOGIER, au 20ème siècle. Contrairement aux idées reçues, l’auriculothérapie, dans sa forme moderne, est d’origine française. Cette méthode étudie le fonctionnement du pavillon de l’oreille. Le Dr Nogier s’est servi de concepts originaux pour expliquer le fonctionnement de cette partie du corps, et plus précisément, du pavillon auriculaire. Elle utilise des particularités de zones et points qui sont établis sur la surface auriculaire. Pour cela, une carte très précise permet de “lire” ce que nous révèle le pavillon de l’oreille.

Acupuncture oreille Valence auriculo

Paul NOGIER a tout d’abord entamé des études d’ingénieur, avant d’évoluer pour suivre sa véritable vocation et devenir un brillant médecin. Il se passionne avant tout pour la recherche. Il faut savoir qu’au début des années 1930, la recherche thérapeutique faisait surtout appel à la chimie. Ainsi, peu de chercheurs sortaient des sentiers battus en s’aventurant en dehors de la chimie. C’est pourtant précisément ce qu’a fait Paul Nogier, avec succès. Véritable explorateur médical, il s’intéresse à l’acupuncture, à la médecine manuelle, ou encore, à l’homéopathie. Puis, au début des années 50, vient le temps de sa plus grande découverte, et le début de sa notoriété : l’auriculothérapie est née.

Comment est née cette histoire ?

Pour comprendre comment a eu lieu cette découverte, il faut remonter à la genèse de cette belle histoire. Il se trouve qu’un patient du fameux Dr Nogier s’était rendu à Marseille pour se faire ausculter par une guérisseuse. Elle avait comme “pouvoir” de guérir les sciatiques en cautérisant (en brûlant) un point de l’oreille. La guérisseuse n’avait connaissance que d’un unique point. Ce qui l’amenait à traiter uniquement des sciatiques.

Le patient affirme après consultation être véritablement soulagé par cette intervention. Le « hasard » fait qu’un deuxième patient de Paul Nogier consulte aussi cette guérisseuse, nommée Mme Barrin. Lui aussi est soigné de sa sciatique. C’est là que Paul Nogier commence à étudier les spécificités du pavillon auriculaire et entame ses recherches. Il se rend compte que sur les oreilles se trouvent des points douloureux associés à des douleurs corporelles. Une douleur à la hanche va par exemple engendrer un point de douleur spécifique sur le pavillon de l’oreille. Il en est de même pour tous les membres. C’est comme cela que le médecin a mis en évidence des relations existantes avec le corps humain, au point de cartographier l’ensemble des points douloureux corps-oreille.

Quelques dates importantes

acupuncture oreille drome ardecheEn 1956, une première publication est faite sur la cartographie de l’oreille. Niboyet, un confrére du docteur, va découvrir en 1963 que certains points d’oreille ont un comportement électrique particulier. Les recherches vont déboucher sur le fait que l’oreille possède deux types de points. Ceux-ci ont des fonctions différentes et complémentaires. Paul Nogier a ensuite continué de perfectionner son art. En 1990, c’est la reconnaissance internationale pour l’Auriculothérapie et la consécration pour Paul Nogier. En effet, l’OMS valide et standardise 43 points dans l’oreille. Aujourd’hui, cette cartographie et cette méthode se sont beaucoup étoffées, et perfectionnées.

Ou consulter ?

Votre cabinet sur Valence

Philippe RICHARD, 41 avenue Jean Clément, Immeuble le Romain, 26000 Valence (à côté du cabinet de Kinés)

Votre cabinet sur La Voulte-sur-Rhône

Philippe RICHARD, 2 Avenue Louis Antériou, 07800 La Voulte sur Rhône (1er étage)

06.61.79.51.73

4f5ba059e013dbbf8abe597ddae1e3b3---------
error: Content is protected !!