Médecine Chinoise Traditionnelle et Chaleur Plénitude

Médecine Chinoise Traditionnelle et Chaleur Plénitude

« Chaleur Plénitude en Médecine Chinoise Traditionnelle   » : impact de la chaleur sur le corps humain en MTC, et description des signes généraux de « chaleur plénitude ».

Medecine Chinoise et Chaleur Plenitude

Traitement de la chaleur plénitude par la médecine chinoise traditionnelle

La Médecine Chinoise Traditionnelle observe le corps humain, comme si c’était un « paysage ».

Dans ce paysage, il y a du chaud, du froid, de l’humidité, de la sécheresse… Finalement, le corps humain est à l’image de la nature.

On pourrait même dire que le corps, est une « nature miniature »! La médecine traditionnelle chinoise pense alors que le corps de l’homme réagit souvent comme la nature en général.

Ainsi, le bilan énergétique de médecine chinoise traditionnelle va étudier les huit règles fondamentales de la nature. Ces huit règles vont bien sûr s’appliquer à l’étude du corps humain:

-le yin

-le yang

-l’interne

-l’externe

-le vide

-le plein

-le froid

-et enfin le chaud

Aujourd’hui nous nous intéressons à la chaleur, au chaud dans le corps.

Nous savons tous que la chaleur (par exemple de l’été) nous aide à sécher nos vêtements étendus dehors!

Mais qu’en est-il au sujet de l’homme ? Comment cette chaleur se répercute-t-elle sur le corps humain? Quels sont les signes énergétiques d’une chaleur trop importante?

C’est ce que nous allons découvrir dans cet article « Médecine Chinoise Traditionnelle et Chaleur ».

Nous allons donc lister par zone du corps, les éléments qui nous font penser à une chaleur.

Il y a différents degrés dans cette chaleur, quand la chaleur est très marquée, nous pouvons l’appeler « chaleur plénitude » (chaleur par excès).

C’ est cette chaleur plénitude que nous abordons ici. Elle se manifeste par les signes suivants:

-le visage est vraiment rouge, tout le visage est concerné

-il peut y avoir céphalées, vertiges et acouphènes

-les yeux peuvent être rouges, injectés de sang

-les paupières sont rouges et gonflées

-le consultant boit de grandes quantités d’eau, il a toujours soif

-un goût amer est très présent dans la bouche, parfois au réveil

-la sujet a très chaud, tout le temps, jour et nuit

-les pieds, les mains, le corps sont chauds, voire très chauds

-les articulations sont parfois chaudes et gonflées

-il est sujet aux accès de fièvre, plutôt forte en général

-l’esprit est très agité, très nerveux. le patient peut parler beaucoup, avoir des palpitations, de l’oppression thoracique… Aussi, le sujet peut avoir de la colère (parfois beaucoup), de l’irritabilité, de l’impulsivité…

-le corps aussi est agité, le sujet ne tient pas en place. Parfois, il peut y avoir jusqu’à des convulsions…

-l’estomac est douloureux, et sujet aux brûlures (acides). il peut y avoir mauvaise haleine, douleur des dents et des gencives…

-il y a constipation, douleur, selles sèches voire noires, les selles peuvent parfois être en scybales (« crottes de bique »)

-il peut y avoir diarrhée, avec mucus

-les urines sont chaudes, brûlantes, concentrées, jaunes, peu abondantes, parfois douloureuses

-le sommeil est perturbé par les cauchemars, les rêves. Le consultant remue dans tous les sens, ne trouve pas sa place: bref, il ne trouve pas le calme dans le sommeil… Il peut boire aussi la nuit.

-la peau (parfois chaude) montre des rougeurs, des éruptions

-des sensations de brûlures diverses, avec des localités multiples

-la langue est rouge, gonflée, fissurée (parfois un enduit jaune), avec des épines, ulcérée, voir douloureuse

-le pouls est fort, plein, rapide, voir vaste (parfois glissant)

-quasi toute sensation de chaleur…

Bien entendu, cette liste ne peut pas être exhaustive, tellement les signes de chaleur peuvent être vastes et complexes. Certains de ces signes peuvent aussi faire partie d’un autre tableau : d’où la complexité de l’interprétation… Et pour compliquer le tout, bien d’autres signes peuvent aussi se conjuguer à cette chaleur !

Nous verrons dans un prochain article, les signes de chaleur vide.

Rappelons aussi qu’il faut consulter son médecin traitant dans tous les cas. Il ne faut jamais arrêter un traitement médical en cours.

 

Médecine chinoise traditionnelle et Chaleur Plénitude: article proposé par Philippe RICHARD, Praticien en Médecine Chinoise traditionnelle à Valence, et La Voulte.

Retour à l’accueil : http://philipperichard-mtc.fr/

Médecine chinoise traditionnelle et Chaleur Plénitude (prochains articles sur chaleur vide, et les huit règles)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *