Yin Yang en Médecine Chinoise

Théorie Globale du Yin Yang en Médecine Chinoise Traditionnelle

Explication générale du principe yin yang en médecine chinoise

Yin Yang

Les expressions yin et yang datent d’une époque très lointaine. Il se peut que ces termes aient été utilisé au départ dans les domaines agricoles, pour situer un champ, une montagne… .

Petit à petit, ces concepts ont pu s’incorporer aux méthodes chinoises traditionnelles de santé.

Mais que sont en réalité ce yin et ce yang ?

Sur le dessin ci-dessus, le yang est en blanc, et le yin en noir.

On peut considérer que le yin et le yang sont les deux principes majeurs de l’énergie. Il s’agit ici de l’énergie universelle, dans laquelle baigne le cosmos, les planètes, la terre, et l’homme…

En effet, selon les conceptions anciennes : c’est donc dans un immense, et infini champ d’énergie que nous évoluons.

Ce champ d’énergie global a en quelque sorte deux pôles: le yin et le yang. On parle alors des énergies yin, et des énergies yang.

De cette idée naît forcément le concept de dualité des choses. Et c’est dans cette dualité des énergies que se crée un mouvement. On peut schématiser ainsi : une énergie chaude en contact avec une énergie froide va créer du vent, donc du mouvement… Et ce mouvement est créateur de vie…

Modalités du Yin et du Yang

Les énergies yin yang sont reliées à quatre modalités fondamentales de fonctionnement:

Opposition yin yang

Le yin et le yang s’opposent. Ils s’opposent relativement l’un à l’autre, il n’y a pas de facteur absolu. Aussi, on peut dire que le yin et le yang sont l’opposé d’une même chose, d’un objet… Prenons l’exemple de la nourriture: la viande sera yang, par rapport aux légumes qui sont yin. Ici, la viande est yang dans l’énergie de mouvement qu’elle apporte. On ne dit pas que les légumes sont yin. On parle d’un rapport aux choses. Autre exemple : le jour est yang, par rapport à la nuit qui est yin : ici le référent est la luminosité… De plus, rien n’est tout yin, ou tout yang… En effet, même en pleine nuit, on a la lumière de la lune…

Interdépendance Yin Yang

Le yin et le yang sont opposés mais sont interdépendants. On peut illustrer comme suit: il n’y pas de gauche sans droite, de haut sans bas, de devant sans arrière… Ainsi, on s’aperçoit que le haut d’un objet s’oppose au bas de cet objet, mais ils font partie d’un seul et même objet…

Equilibre mutuel yin yang

Le yin yang trouve son équilibre dans un équilibre dynamique, donc en mouvement. En effet, il y a sans cesse un réajustement mutuel des énergies. Quand le yin baisse, le yang augmente dans une certaine mesure…

Par contre, il y a aussi des ajustements qui se font moins bien: le yin peut être prépondérant, ou le yang peut l’être aussi. A l’inverse, le yang peut être insuffisant, ou le yin peut l’être aussi. Dans ces cas là, l’équilibre yin yang peut se rompre.

Mutations yin yang

A un certain degré, et dans certaines conditions, le yang extrême peut se transformer en yin et inversement. Ainsi, tenir de la neige longtemps dans la main peut provoquer des brûlures… Encore, à l’extrémité de la nuit, se lève le jour…

En conclusion, connaître le concept yin yang est primordial dans la médecine chinoise traditionnelle. C’est d’ailleurs ce grand concept qui aide le praticien à établir le bilan énergétique de son consultant.

En savoir plus:  https://fr.wikipedia.org/wiki/Yin_et_yang

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *