Sport et acupuncture

Sportifs et Médecine Chinoise Traditionnelle

sport

Le monde du Sport et l’Acupuncture

Un point d’acupuncture très important est nommé Zu San Li. C’est le 36e point du méridien de l’estomac, qui porte le nom très européen de 36E.

Zu san li peut être traduit de plusieurs manières: « trois miles du pied », ou « trois li de plus ». Le li est une unité de mesure chinoise qui a évolué dans le temps. Aujourd’hui, on s’accorde pour dire que le li mesure environ 500 mètres.

Zu san li voudrait donc dire « trois li de plus », donc « 3 x 500 mètres de plus ». On comprend que les anciens ont certainement voulu nous dire qu’avec ce point, on faisait de la distance en plus…

Et bien oui ! On fait de la distance en plus ! Peut-être aussi de la distance dans le temps !

Ainsi, en acupuncture, on utilise ce point généralement pour renforcer le sujet, pour lui donner de l’énergie. Ce point, à l’époque ancienne, pouvait être décrit comme un « point de longévité ». On durerait un peu plus dans le temps…

Certains anciens médecins traditionnels chinois conseillaient de chauffer ce point pendant 3 minutes, au moins une fois par semaine avec un moxa (avec d’autres points), pour entretenir la santé.

Endurance, récupération, entretien

Si, peut-être, l’on peut vivre mieux avec les méthodes chinoises, ne peut-on pas améliorer la « performance au quotidien » ?

Alors, peut on améliorer réellement la performance dans le sport ?   L’acupuncture a-t-elle un effet sur le processus de récupération ? Quels points d’acupuncture faut-il stimuler ? Comment faut-il travailler sur ces points particuliers ?

Plus d’informations sur:

http://www.acupuncturetoday.com/mpacms/at/article.php?id=32820

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *